XI.5. Monnaie directe

email Facebook Twitter
Màj : 22 mars 2022   –   # pages : 2 [?]

monnaie-directe.png

La monnaie directe (MD) est une version (théorique) dérivée du concept de monnaie libre (ML). Monnaies directes et libres ont en commun le principe de symétrie (i) dans la création monétaire (à taux constant), et (ii) dans sa distribution (inconditionnelle, égalitaire, et aux seules personnes physiques).

La seule différence entre les deux – mais fondamentale en terme de facilité de compréhension et d'utilisation – c'est que la monnaie directe serait gérée non pas par un réseau "décentralisé" – dont l'utilisation requiert une culture informatique actuellement inexistante chez la plupart de la population – mais par la Banque centrale ... que l'on suppose être celle d'un État en régime de démocratie directe, et donc gérée sous statut de coopérative publique.

Monnaies directe et libre ne diffèrent donc que dans le paradigme de décentralisation du système informatique monétaire : progressive (MD) vs "immédiate" (ML).

Pour le reste c'est la même chose : qu'il s'agisse de monnaie directe ou libre, la création monétaire se fait à rythme constant, et est intégralement partagée entre les seules personnes physiques (principe de symétrie spatio-temporelle de la création et allocation monétaire). La différence entre ces deux monnaies symétriques réside donc moins dans le fond théorique que dans la forme applicative (puriste dans le cas de la ML, pragmatique dans le cas de la MD).

Banque
centrale
Konfédérale

La Banque centrale de la monnaie directe est donc une BC d'un pays membre de la Konfédération. À l'instar du système de démocratie directe de la Konfédération, la conception & développement de cette BC pourrait être réalisée collectivement et dès maintenant.

Le concept konfedera.org a été créé lorsqu'il est apparu que l'allocation universelle et la démocratie directe sont intimement liées, notamment par le fait qu'il s'agit de deux partages de pouvoirs – politique (par la DD) et financier (par l'AU) – et que ces deux pouvoirs sont intimement liés.

En matière de MD, l'objectif est donc de réunir quelques développeurs open source, financiers, et juristes bénévoles pour développer un système monétaire symétrique en réseau mixte (centralisé/décentralisé), permettant d'implémenter le financement distributif de l'allocation universelle (cf financement-synthese), si nécessaire en utilisant l'identification par carte eID.

Soulignons enfin ces deux points très importants :

  • MD et ML sont des voies de développement parallèles, dont la complémentarité devrait stimuler l'évolution vers un système monétaire symétrique ;
  • concernant la MD, il s'agit donc de construire une nouvelle Banque centrale (BC), et cela sur le mode Konfédéral, c-à-d en partant du niveau local.

Pour approfondir votre compréhension de l'ensemble de la problématique il est vivement conseillé de lire "Analyse de la monnaie libre", où est notamment développée la thèse selon laquelle le paradigme maximisation de la symétrie sous contrainte de 100% décentralisé, propre à la monnaie libre, est limité notamment par le théorème CAP, qui selon nous rend plus beaucoup difficile voire impossible le respect du principe de symétrie dans un réseau intégralement décentralisé, raison pour laquelle la monnaie directe est plutôt fondée sur le paradigme inverse de maximisation de la décentralisation sous contrainte de 100% symétrique.

Contact

allocation-universelle.net
menu.jpg

Une publication de François Jortay

top-of-page.png